IMPAIR, AIRE

IMPAIR, AIRE
adj.

T. d’Arithmétique

Qui est opposé à Pair. Il se dit des Nombres entiers qu’on ne peut pas diviser en deux nombres entiers égaux. Trois, cinq, sept, etc., sont des nombres impairs. Tout nombre impair, étant divisé par deux, donne l’unité pour reste. Tout nombre est pair ou impair. Jouer à pair ou impair. Voyez PAIR.

Années impaires, Celles qui sont exprimées par un nombre impair.

IMPAIR s’emploie familièrement comme nom masculin pour désigner une Maladresse choquante ou préjudiciable. Faire un impair. Commettre un impair.

Il se dit, en termes de Botanique, comme nom féminin de la Foliole de certaines feuilles pinnées, et s’emploie principalement dans ces locutions : Feuille ailée avec impaire, feuille ailée sans impaire.

L'Academie francaise. 1935.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • impair — impair, aire [ ɛ̃pɛr ] adj. et n. m. • 1521; impar 1484; lat. impar; d apr. pair I ♦ Adj. 1 ♦ Qui n est pas pair, qui ne peut être divisé par deux en donnant des nombres entiers. Nombres impairs. Math. Fonction impaire, dont la valeur change de… …   Encyclopédie Universelle

  • impair — impair, aire (in pêr, pê r ) adj. 1°   Terme d arithmétique. Opposé à pair ; qu on ne peut diviser en deux nombres entiers égaux. Trois, cinq, sept, etc. sont des nombres impairs.    Années impaires, celles qui sont exprimées par un nombre impair …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • IMPAIR — AIRE. adj. T. d Arithm., opposé à Pair. Il se dit Des nombres entiers qui ne sont pas composés de couples complets d unités. Trois, cinq, sept, etc., sont des nombres impairs. Tout nombre impair, étant divisé par deux, donne l unité pour reste.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Calcul de l'aire d'un polygone — Polygone Pour les articles homonymes, voir Polygone (homonymie). En géométrie euclidienne, un polygone (du grec polus, nombreux, et gônia, angle) est une figure géométrique plane, formée d une suite de segments, chacun d entre eux partageant une… …   Wikipédia en Français

  • Algèbre géométrique — Pour les articles homonymes, voir Algèbre (homonymie) et notamment la structure mathématique d algèbre géométrique. Paul Tannery popularise l expression algèbre géométrique. En mathématiques, l’algèbre géométrique regroupe …   Wikipédia en Français

  • Racine carrée de deux — La racine carrée de deux, notée √2, √2 ou 21/2, est définie comme le seul nombre réel positif qui, lorsqu’il est multiplié par lui même, donne le nombre 2, autrement dit √2 × √2 = 2. C’est un nombre irrationnel, dont une valeur approchée à 10 9… …   Wikipédia en Français

  • Polygone —  Ne doit pas être confondu avec Polynôme. Pour les articles homonymes, voir Polygone (homonymie). En géométrie euclidienne, un polygone (du grec polus, nombreux, et gônia, angle) est une figure géométrique plane, formée d une suite cyc …   Wikipédia en Français

  • Constante de Pythagore — Racine carrée de deux L hypoténuse d un triangle rectangle isocèle de côté 1 vaut √2 La racine carrée de deux, notée √2, √2 ou 21/2, est définie comme le seul nombre réel positif qui, lorsqu il est multiplié p …   Wikipédia en Français

  • Hectagone — Polygone Pour les articles homonymes, voir Polygone (homonymie). En géométrie euclidienne, un polygone (du grec polus, nombreux, et gônia, angle) est une figure géométrique plane, formée d une suite de segments, chacun d entre eux partageant une… …   Wikipédia en Français

  • Polygonale — Polygone Pour les articles homonymes, voir Polygone (homonymie). En géométrie euclidienne, un polygone (du grec polus, nombreux, et gônia, angle) est une figure géométrique plane, formée d une suite de segments, chacun d entre eux partageant une… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”